「Chapitre 8」

Fin du chapitre 7

Je me dirigea vers l'ascenseur. Une fois à l'intérieur, Kate ferma la porte. J'appuya mon dos contre le miroir de l'ascenseur. Elisia, c'est toi qui a changé Kate ? C'est bien....vraiment...je la préfère comme ça. Tsss, dans quel galère Ryo a mit Kate ? Comment veut il que Kate et Nadège s'entendent pour une mission ? Elles ne s'appellent même pas par leurs prénoms, elles se content "d'OWEN" et "d'IBRÀJOVSKY". Tssss, quel bordel !










Point de vue externe

Une heure après le départ de Nina, Kate débarqua dans sa chambre, où Elisia était confortablement installée, pour lui servir à manger. La jeune mannequin ouvrit grand les yeux devant la tonne de nourriture ornant le plateau.

Elisia : Rassure moi, c'est pour toute les deux tout ça ?
Kate -déposant le plateau sur Elisia- : Non, rien que pour toi. Je suis désolée, j'ai vu que le b½uf était un peu plus nutritif que le poulet mais je n'ai jamais de b½uf ou de porc chez moi. Allez, motivation ! Tu ne bougeras pas avant d'avoir tout fini.
Elisia : QUOI !? MAIS T'ES FOLLE !
Kate : Il faut que tu manges Elisia ! Le poids minimum pour une fille de ta taille est de 57 kilogrammes, je suis sûre que tu atteins à peine les 50 kilogrammes.

Elisia baissa les yeux, sur le toit, elle avait dit à Kate qu'elle mangeait rarement. Même si Kate l'avait déjà remarqué lorsqu'elles ont mangé ensemble pour la première fois.










Flashback, cinq mois plutôt.

Elisia été ,pour la deuxième fois depuis deux ans, en train de chercher une place dans la cantine . Elle allait rarement manger au self pour la simple et bonne raison qu'elle mangeait rarement. Sa mère rentre souvent très tard le soir, alors elle dit qu'elle a mangé, même si c'est faux. En ce qui concerne le midi, elle ne peut pas trop sans risquer de se prendre une assiette de purée brûlante dans la figure. Aujourd'hui, comme presque une fois tout les mois, son ventre criait famine. Mais ayant perdu l'habitude de se nourrir, elle ne prit qu'une salade de pâtes avec des cubes de poisson. Comme à chaque fois qu'elle y va, Elisia scruta la salle mais ses iris turquoises ne trouvèrent aucun endroit où s'installer. Elle ne peut demander une place à quelqu'un mais elle ne peut se résoudre à manger par-terre, c'est pour cela qu'elle commença, fébrilement, à faire quelques pas. Elle marcha jusqu'au moment ou sa cheville en percuta une autre ce qui l'a fit tomber vers l'avant. Elle lâcha donc son plateau et positionna ses mains en avant pour ne pas se faire trop mal en percutant le sol mais rien. Pas de crâne fracassait contre le sol, pas de pâtes tombant lourdement dans sa chevelure, rien, même pas de rire dans la salle. La belle rousse ouvrit les yeux qu'elle avait fermés par réflexe, et vit qu'elle était soutenue pas un bras qui, d'un vif geste, la remit sur ses deux jambes. Elle observa la salle, tout le monde baissait les yeux et la personne qui lui avait fait un croche pied se colla à son amie comme si elle voulait être défendue. Elisia se retourna pour voir son sauveur et tomba à nouveau sur Kate, celle qui l'avait sauvé du verre d'eau le matin même. Kate la tenait encore par la taille avec son bras gauche et tenait son plateau de la main droite. Elle lâcha l'emprise qu'elle avait sur Elisia et se dirigea vers une table, toujours le plateau d'Elisia en main.
 
Kate : Tu viens Elisia ? On va manger ensemble.
Elisia : D'a....d'accord.
 
Elisia suivit Kate honteuse d'avoir eu encore besoin de son aide. Elle s'assit en face de son plateau, que Kate venait de poser et baissa les yeux vers sa salade.
 
Kate : Tu as quelque chose à dire ?
Elisia -sans grande conviction- : Je....j'aurais très bien pu m'en sortir toute seule...je n'ai pas besoin de toi...
Kate : Vraiment ? Si je te dérange tant, va donc te trouver une autre place. -scrutant la salle- Tiens tiens, il y a une place de libre à la table d'Ambre et ses chiens, je suis sûre qu'elles seront ravies de t'accueillir.
 
Elisia baissa la tête de plus belle.
 
Elisia : Je....désolée....
 
Kate laissa apparaître un sourire apaisant sur son visage froid. Elisia, toujours la tête baissé n'aperçu pas son sourire.
 
Kate : C'est pas grave. Allez mange, tu dois avoir faim après une journée comme celle ci.
Elisia : Oh...j'ai l'habitude...
Kate : C'est bien ça le problème !
Elisia -levant la tête vers elle- : Comment ?
Kate : Ce n'est pas normal d'avoir l'habitude de ça. Tu ne dois pas avoir l'habitude d'être frappée, humiliée et harcelée.
Elisia : Je....je ne suis pas harcelée...
Kate -arquant un sourcil- :  Ah vraiment ? Laisse moi te dire une chose, harcèlement est le fait qu'une personne subisse des attaques verbales ou physiques qui ont des répercutions physiques ou psychologiques sur cette susdites personne. Donc excuse moi de te l'apprendre Elisia HOLO mais si, tu es victime de harcèlement.
 
Elisia baissa encore les yeux tout en commençant à manger sa salade.
Kate avait fini depuis longtemps mais attendit qu'Elisia finisse avant de partir. Elisia repoussa son plateau symbolisant qu'elle n'avait plus faim.
 
Kate : Tu ne finis pas ta salade ?
Elisia : Non je n'ai plus faim.
Kate : Tu as mangé très peu.
Elisia : J'ai....je n'avais pas très faim.
Kate -suspicieuse- : Mmmmh. Si tu le dis.
 
Kate se leva et pris les deux plateaux dans les mains.
 
Elisia : Qu'est ce que tu fais ?
Kate : Je vais débarrasser nos plateaux quel question !
Elisa : Je peux le faire toute seule !
Kate : Laisse moi te dire que j'en doute fort ! Je préfère que tu es tes deux mains pour te rattraper si quelque te refait un croche-pied. 
 
Elisia n'ayant pas son mot à dire, suivit Kate sous le regard enragé des élèves de l'école.
 
Back in reality
 
 Kate : Tu pèses combien ?
Elisia : Je...
Kate : Ne pense même pas à me mentir.
Elisia : Heum.....
Kate : Si tu préfères, je te pose sur la balance ça sera encore plus facile.
Elisia : Pas la peine ! Je pèse 43 kilos.
 
Kate ouvrit grand la bouche, choquée par cette annonce. 
 
Kate : Je....je n'imaginais pas si peu...
Elisia : Et....et bien si...
Kate : Et bah voila ! Raison de plus pour tout manger.
Elisia : Mais !
 
Elisia jeta un coup d'½il à tout ce qui était posé sur le plateau. Une soupe de tofu, une assiette de blanc de poulet aux brocolis, aux épinards et aux algues recouvert d'herbes ressemblant à du basilic. Avec encore à côté, dans une petite assiette des fraises coupés en dès. Tout cela accompagné d'un verre d'eau glacée.
 
Kate : Mais ?
Elisia : Je ne vais pas réussir à tout finir !
Kate : Et bah t'as pas le choix.-se dirigeant vers la porte- Allez, bon appétit, quand je reviens je veux que tout soit fini.
 
Kate sortit de la pièce et la ferma à clé laissant Elisia soupirant de désespoir devant cette nourriture qui la dégoûtait.
 
Point de vue de Kate
 
Honnêtement, je ne sais même pas si moi même je pourrais finir tout ce qu'il y avait dans ce plateau. Mon téléphone sonna, pour la énième fois ça doit être Rosalya, et bah non ! C'est Lysandre.
 
Moi : Oui allô ?
Lysandre : ...........
Moi : Oui, Lysandre, ça va mieux. Merci de t'inquiéter.
Lysandre : ..........
Moi : Si tu le dis.
Lysandre : ..........
Moi : Quoi ? Non je ne suis pas froide avec vous.
Lysandre : ..............
Moi : Castiel et Rosalya le pensent aussi ?
Lysandre : ...............
Moi : Mmmmh, je ne vais pas te mentir, c'est vrai. Je vous en veux un peu.
Lysandre : .......................
Moi : Et bien je ne comprends pas pourquoi vous avez laissé cette pauvre Elisia se faire harceler sans agir ! Sérieusement, si je n'étais jamais arrivée dans ce lycée, Elisia aurait continué de se faire agresser sans que personne ne réagisse !?
Lysandre : ..............
Moi : Quoi ? Comment ça avant c'était pas comme ça ?
Lysandre : .............................
Moi : Oh je..........
Lysandre : ..................
Moi : Lysandre s'il te plait est ce qu'on peut écourter la conversation ? J'ai besoin de réfléchir.
Lysandre : ...................
Moi : Oui, non je ne reviendrais pas en cours demain, le docteur a dit qu'il fallait que je me repose encore, je reviendrais lundi.
Lysandre : ......................
Moi : Oui c'est ça. Bisou, à lundi.
 
Je raccrocha et m'affala sur le canapé. Alors c'était pas comme ça avant ?
 
Point de vue de ???
 
Moi : J'te comprend pas Nad', moi j'trouve Rubis a-do-ra-ble ! Elle est trop choupette !
Nadège -exaspérée- : Non Alex ! Kae est choupette. Linda est choupette. OWEN ne l'ai pas !
Moi : Mais si Rubis est adorable !
Nadège : Rho et puis arrête de l'appeler "Rubis" ! Ruby n'est que son troisième prénom.
 
Je m'approcha d'elle et enroula mes bras autour de sa taille pour l'enlacer. Elle se débattait pour se libérer de mon emprise mais j'avais trop de force pour elle. Je posa mon tête dans son cou et pris appui sur son épaule.
 
Nadège : Dégage Alex ! On dirait un couple.
Moi -amusé- : Pourquoi ça te dérange que certains croient qu'on est en couple.
Nadège : Pfff, comme si j'en avais quelques choses à faire !
Moi : Sérieusement, explique moi ce qu'elle t'a fait pour que tu la haïsse autant, non parce que la moitié du temps c'est toi qui la provoque.
Nadège : Elle m'a rien fait !
 
Elle me donna un coup de coude dans le ventre et fit quelques pas en avant, je poussa un faux gémissement de douleur.
 
Moi : Non mais ça va pas !?
Nadège : Fait pas genre. Je sais très bien que t'as rien ressenti !
 
Je pouffa de rire.
 
Moi : Ahaha, effectivement, tu es un vrai chaton ma petite Nad'.
Nadège : Mais tu vas fermer ta gueule !?
 
Nad' se retourna violemment un cutter en main, elle voulait me tailler la joue mais je lui saisis le poignet avant qu'elle n'atteigne son but. Je lui tourna le bras et la plaqua, le ventre contre le mur et le bras derrière le dos.
 
Nadège : Espèce d'enfoiré !
Moi : Et oui ma Nad' moi aussi je suis un assassin, sûrement meilleur que toi.
 
Elle me remit un coup de coude dans le ventre ce qui fit que je la lâcha. Libérée de mon emprise, elle me donna un coup de pied dans le ventre ce qui me fit tomber puis elle s'assit à califourchon sur moi et plaça mes mains au dessus de ma tête.
 
Nadège : Tu disais quoi déjà ?
Moi : Ok, ok, je retire ce que j'ai dit.
Nadège -fière d'elle- : Merci !
 
Je libéra mes poignets après qu'elle ait diminué l'emprise qu'elle leurs portait. Et la fit rouler, cette fois c'est moi qui suis au dessus d'elle.
 
Moi : Mais tu m'enlèveras pas de l'idée qu'il faut que je découvre pourquoi toi et Rubis vous ne vous aimez pas
Nadège -essayant de se libérer- : Rrrh, OWEN et moi on ne s'aime pas. Point.

Tags : Nadège IBRÀJOVSY - Kate OWEN ♥ - Elisia - Alex - Lysandre - secret

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.159.91.117) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Fictionneuse-Amoursucre

    26/04/2017

    FanFiction-AmouSucre wrote: "Curieux tout ça ... Jme demande ce que ça cache."

    Tu verras ^^

  • FanFiction-AmouSucre

    26/04/2017

    Curieux tout ça ... Jme demande ce que ça cache.

  • Fictionneuse-fr-AS

    08/04/2017

    AmourSucreFanFictioon wrote: "Quoi ? Naaaaan ! T'es trop sadique ;'("

    Quoi que vu comment je respecte pas mes idées ça risque d'arriver plus tot que prévu XD

  • Fictionneuse-fr-AS

    07/04/2017

    AmourSucreFanFictioon wrote: "Quoi ? Naaaaan ! T'es trop sadique ;'("

    XD Désolée mais y'a es trucs à faire avant ^^ Faut régler l'affaire Elisia, faire les Winter fights et après va encore avoir un arc sur un autre personnage, puis encore des chapitres, après encore une autre histoire, après encore une autre, et après, enfin, on va voir l'histoire Kate/Nadège

  • AmourSucreFanFictioon

    07/04/2017

    Quoi ? Naaaaan ! T'es trop sadique ;'(

  • Fictionneuse-fr-AS

    07/04/2017

    AmourSucreFanFictioon wrote: "Hmm vachement intéressant tous ça :P Maintenant j'suis trop curieuse, qu'est-ce qui c'est passé entre c'est deux là ? Affaire à suivre de très prés."

    Oui, de très près ^^ Mais désolée de te decevoir mais on va pas le savoir de suite XD

  • AmourSucreFanFictioon

    07/04/2017

    Hmm vachement intéressant tous ça :P Maintenant j'suis trop curieuse, qu'est-ce qui c'est passé entre c'est deux là ? Affaire à suivre de très prés.

Report abuse