「Chapitre 10」

Fin du chapitre 9
 
Kate se retourna, direction le bureau de Ryo, Nadège tourna les talons et Ryo était choqué. Si Nadège est entrée dans la societé SAKAWA, c'est pour un jour pouvoir tuer Kate ? Cette annonce lui glaça le sang. Nadège, elle, était tourmentée par les mots de Kate <<Tu auras toujours une part de moi en toi>>. Qu'est ce que ça veut dire ? <<Penses à Moncorsyz>>. C'est une ville. Nadège y est déjà allée une fois mais ne voyais pas le rapport.
Kate, elle, était la seule à être partie sans se poser de questions car elle, elle connait toute l'histoire.
Point de vue de Nadège
 
Je me tenais le bras en marchant. BORDEL ELLE M'A DÉFONCÉ ! Kate, un jour, j'aurais ta peau, je te le jure !
Si Ryo n'était pas arrivé, j'aurais déjà réussi à te percer l'½il. Tu as eu de la chance Kate....Tu as toujours eu de la chance...Comme je te déteste ! Et puis...c'était quoi cette esquive !? Encore....tu m'as encore battu...Face à toi j'ai l'impression de ne rien savoir faire....Face à toi et "ça", mes techniques de combat son nulle. Physiquement tu m'as toujours battu...


Flashback, 7 ans plus tôt. Point de vue extérieur

Nadège : Laissez moi tranquille !
Garçon 1 : Mais pourquoi ? Nous on veut juste s'amuser un peu !
Garçon 2 : T'es vachement bien foutue pour une collégienne de 12 ans ! T'es sûre que tu es pas refaite ?
Nadège : J'ai pas fait de chirurgie !

L'un des deux garçons passa une main sous le tee-shirt de la collégienne, prise de peur, elle fit un pas en arrière, trébucha à cause d'une pierre et se cogna la tête contre le mur qui était derrière elle. Elle s'écroula au sol sous les rires des deux garçons.

Garçon 1 : Tu vois, si tu étais plus gentille avec nous, tu...PUTAIN !

Le lycéen se retourna violemment après s'être pris une pierre dans la nuque. Il se la tenait à cause de la douleur. La lanceuse de cette pierre s'approcha d'eux de façon stoïque, une fois devant eux, elle leva la tête et les regarda dans les yeux.

Garçon 1 -en colère- : C'est toi qui a fait ça ?
La fille : Oui.
Garçon 2 -sourire malicieux- : T'as quel age ? T'es en quelle classe gamine ?
La fille : J'ai 11 ans et je suis en 6°.
Garçon 2 : Putain elles sont vachement bien foutues les collégiennes aujourd'hui !
Garçon 1 : Ça tu l'as dit !

La pré-adolescente ne les calcula pas et les contourna pour arriver vers la petite rousse. La brune sortit un mouchoir de sa poche et le passa sur la bosse sanguinolente qu'avait Nadège sur sa tête.

Nadège -surprise et paniquée- : Ka...Kate ?
Kate : Garde tes forces !
Garçon 1 : ET OH ! C'est bon là ? On vous dérange pas !?
Kate : Un peu si !
Garçon 1 : Espèce de petite conne !

Le garçon s'approcha d'elle et lui mit un coup de poing qui la fit "valser" sur le côté la faisant heurter le mur.

Nadège -tentant de se relever- : Ka...Kate...
Kate -se relevant calmement- : Je vais bien.
Garçon 1 : T'en veux encore !?

Il se précipita vers elle et l'assailli de coups de poing. Chaque coup, elle les prenait sans broncher, elle restait debout malgré le sang qui commençait à gicler.

Garçon 1 -perdant patience- : PUTAIN MAIS TU VAS TOMBER OUI ! CRIER, AVOIR MAL, CHIALER !?
Kate : Pourquoi ? Ça te ferait plaisir de m'entendre crier de souffrance ? Tu éprouverais du plaisir à faire pleurer une âme innocente tentant de se forger dans un monde de brutes épaisses telle que toi qui ne savent réfléchir que par les coups. Alors désolée de te le dire mais si ça te ferait tant plaisir de me voir crier moi ça me procure une extrême satisfaction de ne pas t'apporter ce plaisir.
Garçon 1 : Putain elle est vraiment en sixième celle là !?
Garçon 2 : J'sais pas ! Tant pis, tiens la bien, moi je vais tenter de faire crier l'autre.

Le garçon, sous les ordres de son ami s'exécuta et tenu fermement Kate par les bras. L'autre s'accroupit à la hauteur de Nadège et passa ses mains sous son tee-shirt, prise de peur à nouveau, la jeune russe lui mit une claque. Claque qu'elle regretta rapidement.

Garçon 2 : Sale pute !

Le baffé, en rage, saisit Nadège par le col et lui mit une baffe monumentale qui l'a fit s'écraser la tête sur le sol.

Garçon 2 : Si j'aurais su qu'elle allait être si difficile à manipu...
Garçon 1 : PUTAIN DAVID !
Kate -ramenant sa jambe vers elle- : Les "si" n'aiment pas les "rais" connard ! 

Kate venait de mettre un immense coup de pied dans la tête du prénommé "David".

Garçon 2 -se tenant la tête- : Greg bordel ! Tu devais la tenir !
Garçon 1 : Je sais mais elle s'est libérée en moins de deux secondes sans que je le sente !
-se retournant vers Kate- Sale petite.....oh putain....ses....ses yeux putains !
Garçon 2 -se retournant vers Kate- : Quoi ses.....Oh putain !
Kate -d'un air moqueur- : Quoi mes yeux ?
Nadège -surprise mais épuisée- : Tes....Tes yeux sont....r..rouges....
Kate : Alors une fille qui a des yeux violets ça ne vous choque pas mais quand ils sont rouges vous êtes perturbés ? C'est trop chou !

Elle leva la jambe presque en faisant un grand écart vertical et la baissa violemment pour que la tête du certain "Greg" percute le sol.

Garçon 2 : Oh pu...putain !

La certain David n'attendit pas son tour et partit en courant.

Kate : Whaou, super l'amitié ! Il te laisse comme ça ? Et qu'est ce qu'il va raconter ? <<Oh secours ! Oh secours, j'allais violer une adolescente quand une de ses amies de 11 ans est arrivée et m'a cassé la figure après avoir changé la couleur de ses yeux !>> Vous allez avoir une bonne réputation chéri !
Garçon 1 -le nez cassé en sang- : Qu'est ce que tu veux !?
Kate -s'accroupissant et agrippant ses cheveux- : Je veux que tu t'casses !

Le dernier garçon détala comme un lapin. Kate, elle, se redirigea vers Nadège, sortit un autre mouchoir et le plaça sur le front de la blessée.

Nadège -perdant son énergie- : Kate....Pou......Pourquoi tes yeux sont rouges ?
Kate -fermant les yeux- : Ce n'est rien.

Quand Kate rouvrit les yeux, ses yeux redevinrent d'une magnifique couleur pourpre, ce qui fit légèrement sursauter Nadège.

Kate -rassurante- : Rien du tout...détend toi...
Nadège : Merci...Kate...
Kate : De rien Nadège. -souriante- Ça sert à ça une meilleure amie.

La russe ferma doucement les yeux et tomba vite dans les vapes, toujours dans les bras de sa meilleure amie.





Back in reality. Point de vue de Nadège

Kate, une meilleure amie ? Tu parles ! Une belle connasse ! Voilà ce qu'elle est. Pourquoi il a fallu que je vienne le voir pile quand elle aussi venait ! Je suis presque arrivée chez moi, hâte de pouvoir me reposer. Je passa devant le parc qui est près de chez moi et fus surprise d'y entendre du bruit. Il y est 9H50 et personne ne passe jamais dans le parc, il est trop lugubre et on prétend qu'il est hanté. Tsss, à part moi qui y vais pour m'entraîner en secret, personne ne vient. J'espère que c'est mon hallucination parce que si quelqu'un commence à venir, je serrais foutue pour revenir m'entraîner. Je décida d'aller voir qui osait venir dans mon "lieu secret". Surement encore des gosses qui veulent se la jouer James Bond en "défiant" la soi-disant malédiction. Plus j'approchais de la source sonore, plus j'avais l'impression de reconnaître cette voix. C'est une très jeune fille à la voix douce. Je suis sûre de connaître cette voix. Une fois, toute proche de la personne, j'entendis une branche craquée, un cri et un fracas sur le sol.

??? : Flûte !

Ok, c'est Kae, mais qu'est ce qu'elle fout là ! Je passa à travers les branchages et tendis une main à celle venant de chuter. Putain, Kae est méga mince, comment elle a fait pour casser une branche.

Kae -prenant ma main- : Merci ! -se relevant- Je vous remercie infiniment.
Moi :  Pas besoin de me vouvoyer tu sais Sweety, je ne suis pas Thomas !
Kae -relevant la tête- : Oh c'est toi Nadège !
Moi : Et ouai ! Ça va sucre d'orge? J't'ai entendu chuté.
Kae : Oh. J'étais montée à l'arbre pour m'entraîner.
Moi : T'entraîner ? À quoi veux tu t'entraîner ma puce ?
Kae : Pour les Winter fights. Personne ne pense jamais à regarder dans les arbres, ça sera un endroit pratique pour attaquer par surprise.
Moi : Tsss, on ne t'a jamais dit de ne jamais dévoiler tes plans à tes ennemis Sweety.
Kae : Oh, peu de chance qu'on soit dans la même fight, tu sais très bien que Ryo n'aime pas mettre deux personnes de l'Elite dans la même fight. Et puis de toute façon -souriante-j'ai d'autres cordes à mon arc Nadège !

Elle est trop mignonne !

Moi : Je sais bien. Mais dis moi, pourquoi tu t'entraînes autant tu sais bien que de toutes façons nous finiront tous les six premiers du classement.
Kae : Je sais bien que nous finirons premiers, nous sommes l'Elite après tout mais...
-avec un regard déterminé-Je veux vraiment impressionner Kate-sama !

C'est vrai qu'elle est en totale admiration pour Kate, la pauvre, c'est pas une tueuse sans pitié comme Kate qu'elle devrait admirer. Elle ferait toujours mieux de prendre Alex pour exemple, c'est toujours mieux que cette garce !

Moi -fatiguée- : Pourquoi tu admires à ce point OWEN ?
Kae : Pourquoi ? Mais la réponse est évidente ! -souriante comme jamais-Kate est belle, intelligente, douce et très courageuse....-baissant la tête- elle, elle n'a peur de rien...
Moi : Je serais de mauvaise fois de dire qu'elle n'ai pas belle, intelligente ou bien courageuse, mais ce que je peux te dire c'est qu'elle est tout sauf douce ! Cette fille n'a pas de coeur, si Ryo lui demandait de tuer un innocent elle le ferait !
Kae : Je ne crois pas Nadège, elle n'oserait jamais tué un innocent quitte à mentir à Ryo.
Moi : C'est ce que tu crois ! Mais quand c'est sa soif de sang qui parle, elle peut tout faire.
Kae -pensive- : Tu ne cesses de parler de sa "soif de sang" mais qu'est ce que c'est ?
Moi : Je....non rien laisse tomber.

Je ne peux pas lui dire c'est trop compliqué à expliquer, j'espère juste qu'elle comprendra un jour que Kate n'est pas si blanche que ça. Ça me fait de la peine qu'une jeune fille aussi mignonne admire une connasse comme Kate.

Kae : Dans tout les cas, je n'ai pas trop d'espoir, je ne serais jamais première du classement.
Moi : Pourquoi tu dis ça ma belle ?
Kae : Tu le sais, Kate-sama arrive toujours première du classement lors des Season fights. Toi, Moi, Alex, Linda et Thomas, elle nous bat tous.
Moi : C'est vrai....-déterminée-Mais cette année je compte bien les gagner !

C'est vrai que Kate a toujours était première lors des Seasons fights. Moi je n'ai jamais pu l'affronter, en final, il y a toujours eu soit Linda et Kate, soit Kate et Alex. Mais cette fois Alex et Linda, je compte bien vous battre pour me retrouver en final avec Kate et je compte bien l'exploser, vrais armes ou non.
 
Pendant ce temps. Point de vue extérieur. Dans le bureau de Ryo
 
Ryo : En tout cas tu as fais un travail de pro. Mes agents n'ont trouvé aucune preuve ! Juste un foulard à enlever mais sinon rien à effacer. Tu peux être fière de toi.
Kate -gênée- : Me...merci...
 
Le stress de Kate était immense, elle ne cessait de se triturer les ongles et espérait que Ryo ne ressente pas son malaise.
 
Ryo : Est ce que ça va ma jolie Kate ?
Kate : Je...
 
Kate allait dire que tout va bien mais se rappela que Ryo détestait qu'on lui mente.
 
Kate : Non, ça ne va pas trop.
Ryo : Dit moi ce qu'il y a !
Kate : C'est une proposition amicale symbolisant que je peux t'en parlait si j'en ai besoin ou alors est-ce un ordre.
Ryo : Quel question ! Voyons Kate c'est un ordre, et tu sais bien que mes ordres sont absolus.
 
Kate savait bien cela mais ne voulait pas parler de ce qu'elle ressentait à Ryo.
 
Kate : Et bien....comment dire....
Ryo : Va donc au fait !
Kate : Avec Marc EBIEL, tu m'as demandé, pour la première fois, de tuer un innocent et je...
Ryo : Tu ?
Kate : Je ne crois plus en ce que tu m'as dit autrefois Ryo !
 
Ryo resta bouche-bée, il se rappelle parfaitement ce qu'il lui avait dit. Pourquoi n'y croyait t-elle plus ?
 
Kate : Si je suis rentrée dans cette agence, c'est pour retrouver cet homme et pour punir les coupables et non pas les innocents. Nous nous éloignons de notre but initial Ryo. Je réalise aujourd'hui que ton honnêteté et que ton incorruptibilité est inversement proportionnel à l'importance première, absolue et égoïste que tu portes à ton ego et à ta satisfaction personnelle. Je ne sais plus trop s'y je peux encore te croire Ryo.
Ryo -énervé- : Pourtant tu as bien tué Marc.
Kate : Erreur monumentale d'une âme corrompue par ton impartialité sanguinaire. -se levant-Je...
 
Une fois levée de sa chaise, la jeune anglaise s'appuya sur le bureau de son "employeur". Les larmes qu'elle retenait tant se mirent à couler. Ryo qui allait hurler fut transpercé par les larmes de Kate, il l'avait toujours connu en tant que "fille forte qui garde toute ses émotions en elle", apparemment, cette fois les émotions étaient trop forte. Il porta une main au visage de la brune qui la claqua sans retenue.
 
Kate -en larmes- : NE ME TOUCHE PAS ! Ecoute Ryo, je ne veux plus faire partie de l'organisation, pas si on fonctionne comme ça !
Ryo : Tu sais très bien Kate, tout les crimes que tu as commis, j'ai des preuves et je....
Kate -lassée-: ".....n'hésiterai pas à les utiliser pour te faire finir en prison. Donc si tu ne veux pas finir comme ta mère, je te conseille de faire ce que je dis" c'est ça ? Ecoute Ryo j'en est rien à foutre, je préfère encore finir en prison comme ma mère.
Ryo -fou de rage- : ECOUTE MOI BIEN PETITE IDIOTE ! -la poussant- J'AI TOUT DONNÉ POUR TOI ET LES AUTRES MEMBRES DE L'ELITE ! ALORS QUE J'AI TOUT SACRIFIÉ POUR VOUS, NE VIENS PAS DIRE QUE JE SUIS ÉGOÏSTE !
 
Il poussait de plus en plus Kate qui n'arrivait pas à résister.
 
Ryo : TU NE SAIS PAS TOUT CE QUE J'AI DU ENDURÉ ! SURTOUT POUR TOI, AZUMI, TA MÈRE ! TU NE SAIS PAS TOUT CE QUE J'AI ENDURÉ POUR TA MÈRE !
Kate : AÏE !
 
Kate, après avoir percuté quelque chose, tomba au sol. Les yeux de Ryo se décomposèrent.
 
Ryo -essayant de rester dur- : Qu'est ce que tu as !?
 
Le visage de Ryo devint vraiment inquiet lorsqu'il vit du sang coulait par-terre. Kate se releva difficilement et préféra se laisser vaciller plutôt que de s'accrocher à Ryo. Le bandage qu'elle avait à la tête était imbibé de sang, sa blessure s'étant ré-ouverte. Puis Ryo vit du sang coulait du dos de Kate. Il tourna la tête vers l'endroit où elle a été frappée et réalisa. Ryo venait de la pousser violemment contre le miroir qui fût brisé, un morceau de verre avait un peu tranché le dos de la japonaise.
Kate se dirigea difficilement vers la porte et se retourna vers Ryo, paralysé.
 
Kate -froide- : Si je reste dans l'agence....c'est......c'est uniquement parce je veux retrouver celui qui a fait ça à Azumi et celui qui a envoyé ma mère en prison....mais ce n'est sûrement pas pour les promesses que tu m'avais faites.....<<Punir les coupables, sauver les innocents>>. Ré-écrit ton discours Ryo, il ne te va plus. Qui es-tu vraiment ?
Ryo -avant qu'elle ne parte- : Moi ? Je suis Ryo SAKAWA bien sûr, fondateur de la société SAKAWA.
Kate : Tu me fais vraiment pitié.
 
Kate, boiteuse, prit l'ascenseur. Une fois arrivée au second étage, elle allait sur le chemin de l'infirmerie quand elle percuta quelqu'un.
 
Kate : BORDEL FAITES GAFFE !
Inconnu : C'est plutôt à moi de vous dire ça mademoiselle.
Kate : Putain !
Inconnu : Vous semblez bien jeune pour être dans une agence comme celle ci.
Kate : Vous manquez pas d'air pauvre con ! Je suis peut être jeune mais je suis toujours une bien meilleure assassin que la majorité ici !
Inconnu : Mmmh ? Kate OWEN c'est ça ?
Kate : Ouai, et ?
Inconnu : Ryo m'a beaucoup parlé de vous, il a de la chance. Pourquoi la plus talentueuse de toute est chez
lui ?
 
Point de vue de Kate
 
Putain je suis à moitié en train de crever et l'autre me parle et puis....attend quoi ? Comment ça "chez Ryo". Je le regarda de haut en bas, cheveux blonds plaqués, costard-cravate, chevalière en or, l'air riche et digne, grand et....dites moi que c'est une blague ! Ce badge...cet emblème...c'est l'emblème de la GLEYES corporation. Dites moi que c'est pas vrai. Je baissa la tête sous la honte.
 
Moi -tête baissée, gênée- : C'est à Jeff DIVERSTONE que je parle...
Inconnu -riant- : Effectivement oui. On peux dire que vous avez du respect pour vos aînés vous !
Moi : Dé....désolée monsieur DIVERSTONE.
Jeff -riant encore- : Vous me faîtes rire mademoiselle OWEN. En tout cas vous n'avez pas peur et c'est un grand atout pour un assassin. Surtout de votre rang !
Moi -levant la tête- : De mon rang ?
Jeff : Le gouvernement ne cesse de faire des éloges sur vos compétences, et Ryo, lui, ne cesse de les confirmer. Il prétend que vous arrivez toujours première aux Season fights.
Moi -gênée- : C'est vrai que pour l'instant personne ne m'a battu.
Jeff : Vous n'avez donc pas encore trouvé d'adversaire à votre taille ?
Moi : Pas vraiment non.
Jeff : Mmmmh ? Si je suis ici c'est pour parler d'un transfert d'assassin.
Moi : Un transfert d'assassin ?
 
Je me retins de hurler de douleur, depuis tout à l'heure j'ai caché mon crâne avec mes longues mèches de cheveux et j'ai ma main appuyant sur mon dos pour empecher le sang de couler, mais ça fait quand même méga-mal !
 
Jeff : Oui. La société SAKAWA est la plus grande agence d'assassinat et j'ai un jeune prodige du même age que toi qui mérite d'y être.
Moi : La GLEYES corporation est excellente aussi !
Jeff -regard attendrissant- : Tu es mignonne ! Mais la société SAKAWA est quand même plus talentueuse que la mienne. Et je pense que mon prodige devrait être dans la votre agence pour exercer encore mieux son talent.
Moi : Très bien mais, sans paraître arrogante. Pourquoi me dites vous ça ?
Jeff : Comme je viens de vous le dire je veux le faire rentrer de votre agence et...je suis sûre qu'il arriverait à votre hauteur.
Moi : Vous pensez ?
Jeff : J'en suis certain. Je pense même qu'il pourrait vous battre !
Moi -l'air fier- : Sans vouloir vous vexer monsieur DIVERSTONE, je ne pense pas qu'il réussisse à me battre.
Jeff -me défiant- : Vous semblez bien sûre de vous mademoiselle !
Moi : Je suis simplement réaliste !
Jeff : Mmmh ? Si j'arrive à convaincre Ryo de le faire rentrer dans votre agence avant les Winter fights, peut être pourriez vous vous affronter.
Moi : Nous verrons ça !
 
D'un coup, DIVERSTONE fronça les sourcils. Qu'est ce qu'il a ? Il s'approcha de moi et jeta mes mèches d'un geste de main.
 
Jeff : Comment vous êtes vous faites cette blessure ?
Moi -paniquée- : Oh heu....lors d'une ancienne mission, juste que là ma blessure s'est ré-ouverte.
Jeff : Mmmh, très bien. Je suppose que vous alliez à l'infirmerie.
Moi : C'est exact monsieur !
Jeff : Je ne vais pas vous retenir plus longtemps. -s'éloignant- Au revoir mademoiselle. Hâte de vous revoir !
Moi : Au revoir monsieur DIIVERSTONE !
 
Une fois qu'il quitta mon champs de vision, je trottina vers l'infirmerie. J'ai mal moi !
 
Moi -ouvrant la porte- : Nathalie t'es là ?
Nathalie -de la réserve- : Oui, oui j'arrive !
 
Nathalie sortit de sa réserve et se décomposa en voyant mon piteux état.
 
Nathalie -accourant vers moi- : Bordel Kate, qu'est ce que tu t'es fait ? C'est rare que ce soit toi qui soit blessée. Généralement c'est une simple entaille que tu as et...oh putain !
 
Elle précipita derrière moi et toucha mon dos ce qui me fit sursauter.
 
Nathalie : Comment tu t'es fait tout ça !?
Moi -gênée- : S'il te plait Nathalie, on peut éviter les questions ?
Nathalie : Oh très bien, si ça te dérange je ne vais pas plus t'embêter.
Moi : Merci.
Nathalie -me montrant un tabouret en soie- : Assis toi là.
 
Je fis ce qu'elle me dit et enleva mon tee-shirt à sa demande. Elle analysa ma plaie, d'après elle, elle n'était pas profonde. Elle me banda le dos et me refit le bandage que j'avais à la tête. Elle a prit quelques heures car elle ne cessait de s'arrêter pour me faire la discussion, tsss, elle ne changera jamais ! Je quitta l'agence, dégoûtée.
Je monta dans le train, il est 14H30, déjà ? Quand je serais à la maison, il sera déjà 16H. J'allais me mettre à ouvrir un otome game téléchargé sur mon téléphone mais quelqu'un m'appela, j'allais raccrocher sans regarder mais je vis inscrit le prénom <<Alex>>. Et merde, il va encore pleurer si je ne réponds pas ! Je répondis fébrilement.
 
Moi -exténuée- : Oui allô ?
??? : Arrête de l'appeler pour rien abruti !
Alex : Thomatchi arrête d'être aussi méchant avec moi !
Thomas : Je rêve ou tu viens encore de m'appeler "Thomatchi" espèce de con !?
Alex : Arrête de t'énerver Thomatchi !
Thomas : ET TOI ARRÊTE DE M'APPELER THOMATCHI !
 
Ils sont au courant qu'ils viennent de me téléphoner ou bien ? Et puis, ils ont pas bientôt fini leur dispute c'est deux là...attend...Alex vient de m'appeler avec son fixe....QU'EST CE QUE THOMAS FAIT CHEZ LUI !?
 
Moi : Mmmh, Thomas ?
Thomas -soupirant- : Oui, malheureusement c'est bien moi. Comment vas tu Kate-mao ?
Moi : Moi ? Ça peux aller et toi Thomas ?
Thomas : De même. S'il te plait Kate-mao, dit à cet abruti de me laisser rentrer chez moi !
Alex -semblant pleurer- : Pourquoi moi tu m'appelles pas "Alex-mao" !?
Thomas : Parce que tu ne mérites pas mon respect abruti !
Alex : MAIS !
Moi -soupirant- : Thomas, tu pourrais être sympa avec Alex cinq minutes, non ?
Alex : Ouai Rubis à raison !
Thomas : Non. Tu n'es qu'un abruti !
Alex : Mais Thomatchi !
Moi : Heum...Non pas que l'envie de vous couper me prend mais j'aimerais bien savoir pourquoi tu m'as appelé Alex ?
Alex -hésitant- : Heu.......Thomatchi, pourquoi j'ai appelé Rubis ?
Thomas : Mais j'en sais rien, j'suis pas dans ta tête merde !
Alex : Bon bah je sais plus...Désolé de t'avoir fait perdre ton temps Rubis ! Tu m'en veux c'est ça !?
Thomas : Arrête de chialer !
 
J'ai entendu un bruit de claque
 
Alex : Arrête de me frapper !
 
Et bah oui.
 
Moi : Bon, les gars, je crois que je vais raccrocher là.
Thomas : Attend !
Moi : Qu'est ce qu'il y a ?
Thomas : Je voulais te remercier.
Moi : Me remercier ?
Thomas : Ouai, merci d'avoir parlé à Nina. Grace à toi, elle me parle à nouveau. Merci beaucoup.
 
Whoua, c'est rare que Thomas remercie quelqu'un.
 
Moi : Y'a pas de quoi. Je n'ai rien fait de spécial, j'ai exposé des faits. Point.
Thomas : Je m'en doute te connaissant mais merci quand même. Je ne sais toujours pas pourquoi elle m'en voulait mais ça m'avait vraiment mit le morale au plus bas.
Alex : Ouai, d'ailleurs quand je l'ai vu il pleurait !
Thomas : Dit pas des conneries abruti ! J'avais une poussière dans l'oeil !
Alex : Non tu pleurais parce que t'étais triste !
Thomas : Ta gueule abruti ! Bref, merci Kate-mao !
Moi -souriante- : Non, merci à vous...
Thomas et Alex : Hein ?
Thomas : Pourquoi nous remercier ?
Moi : Pour rien, aller, salut !
 
Je raccrocha sans les laisser répondre. Ils ont réussi à me redonner le sourire avec leurs bêtises ! Même si Thomas ne l'admettra jamais, lui et Alex sont très proches. Je regarda les applications dans mon téléphone et ouvris l'otome game que je voulais ouvrir au départ. J'en été où dans ma partie ? Ah, au moment du rendez vous chez soi. Psss, y'a que dans les otomes games qu'on peut avoir de belles histoires d'amours qui durent toujours. Généralement, ça ne se passe pas comme ça. En tout cas, moi, avec ma vie d'assassin, je ne pourrais jamais vivre un véritable amour. C'est vrai quoi ? Qui à part un assassin peut il être amoureux d'une assassin ? Trêve de bavardage inter-corporel, je descendis du train qui venait de s'arrêter et me dirigea vers le bus. Une heure plus tard, j'étais devant ma porte, il est 16H15, déjà. Après avoir ouvert la porte, je sentis une excellente odeur de bergamote. Je vis Elisia passait avec une théière.
 
Elisia : Oh, bonjour Kate. Tu vas bien ?
Moi : Un peu fatiguée mais ouai. T'es déjà rentrée ?
 
Elle hocha la tête et afficha une mine triste. Je me dirigea vers le salon et eu la surprise de voir Nathaniel, endormi sur mon canapé. Attend-tend-tend ! Nathaniel ? ENDORMI ? C'EST MOI !? Qu'est ce qu'il fout là Nath ?
 
Moi -le pointant du doigt- : Heu...tu m'expliques ?
Elisia : C'est encore de ma faute...
Moi : Comment ça ?
Elisia -prenant une grande inspiration- : Ambre, Li et Charlotte m'avaient encore préparé à base de corde et de planches en bois. J'allais descendre les escaliers et j'ai à peine eu le temps de comprendre quelque chose que je me suis retrouvée dans les bras de Nathaniel, en bas de l'escalier. Il était tellement en rage contre sa soeur, qu'il a dit qu'il refusé de dormir chez lui quitte à dormir dehors. Alors je lui ai proposé de dormir ici. Le choc de la chute dans les escaliers l'avait détruit, il s'est tout de suite couché. Je suis désolée Kate, j'aurais du t'appeler pour te demander la permission !
 
Elle baissa la tête, honteuse. Je m'approcha d'elle et souleva sa tête pour qu'elle me regarde dans les yeux.
 
Moi : Ecoute moi bien Elisia car je ne le répéterais plus. Je veux que tu gardes la tête haute quoi qu'il arrive, c'est clair ?
 
Elle hocha la tête avec un grand sourire.
 
Moi : Et puis, -me tournant vers lui- la présence de Nathaniel ne me dérange absolument pas.
Elisia : Super je...
 
Elle allait tomber à cause de ses jambes qui tremblaient, je la rattrapa de justesse.
 
Moi : Whao, ça va ?
Elisia : Oui, juste un peu fatiguée.
Moi : Va te reposer ! Moi je m'occuper du Superman !
Elisia : Okay.
 
Elle partit se reposer. Lorsque je me dirigea vers le courrier prit ce matin que je n'avais pas eu le temps de lire.
 
Nathaniel -épuisé- : Kate ?
Moi -me retournant- : Tiens, Superman est réveillé.
Nathaniel -se tenant la tête- : Tsss, elle t'a raconté ?
Moi -m'approchant de lui- : Ouai.
Nathaniel -rigolant- : Pas très viril de "perdre conscience" à cause d'une chute dans les escaliers.
Moi -passant ma main dans ses cheveux- : Non, au contraire, tu as tenu ta promesse et pour ça je t'en remercie.
Nathaniel -souriant- : Y'a pas de quoi...
 
Il se releva légèrement pendant que moi je prenais du désinfectant dans mon sac ayant vu la plaie sur son front.
Quand je me retourna je réalisa que nos visages n'étaient qu'à trois centimètres l'un de l'autre, je le vis rougir. Pourquoi est ce que Nath rougit ?
 
Nathaniel : Kate je...

Tags : Nathaniel - Elisia - Kate OWEN ♥ - Ryo - Nadège - Kae - Thomas - Alex - Jeff DIVERSTONE - amour - dispute - haine

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.159.91.117) if someone makes a complaint.

Comments :

  • FanFiction-AmouSucre

    26/04/2017

    Super chapitre, j'ai adoré ^^

  • AmourSucreFanFictioon

    14/04/2017

    Oui ! Je file le lire la journée à été longue ça me décompressera ^^

  • Fictionneuse-Amoursucre

    14/04/2017

    AmourSucreFanFictioon wrote: "Connaissant son caractère, il le tuerai, et moi je jubilerai *-*"

    XD Peut être. T'as plus qu'à voit le chapitre 11 ^^

  • AmourSucreFanFictioon

    14/04/2017

    Connaissant son caractère, il le tuerai, et moi je jubilerai *-*

  • Fictionneuse-Amoursucre

    13/04/2017

    AmourSucreFanFictioon wrote: "Je pleurerai, ils sont pas fait pour être ensembles, moi je veux Castiel ! :'("

    XD
    On verra bien ^^ Après tout je doute que Castiel se laisse faire comme ça XD

  • AmourSucreFanFictioon

    13/04/2017

    Je pleurerai, ils sont pas fait pour être ensembles, moi je veux Castiel ! :'(

  • Fictionneuse-Amoursucre

    13/04/2017

    AmourSucreFanFictioon wrote: "JAMAIS JE NE L'ACCEPTERAI !! >3< Il est mignon mais abuses pas ! Elle est pas à toi ! "

    XD
    Ça se trouve c'est Kate qui va l'embrasser XD

  • AmourSucreFanFictioon

    13/04/2017

    JAMAIS JE NE L'ACCEPTERAI !! >3< Il est mignon mais abuses pas ! Elle est pas à toi !

  • Fictionneuse-Amoursucre

    13/04/2017

    AmourSucreFanFictioon wrote: "Non mais j'hallucine. Des ailes lui pousse à celui-là xD PAS DE CONNERIES ! Je ne le permettrai pas ! Kate est à Castiel ! è_é"

    XD Qui sait ? Nathaniel peut toujours tenter sa chance *w*

  • AmourSucreFanFictioon

    13/04/2017

    Non mais j'hallucine. Des ailes lui pousse à celui-là xD PAS DE CONNERIES ! Je ne le permettrai pas ! Kate est à Castiel ! è_é

Report abuse