「Chapitre 11」

Fin du chapitre 10
 
Il se releva légèrement pendant que moi je prenais du désinfectant dans mon sac ayant vu la plaie sur son front.
Quand je me retourna je réalisa que nos visages n'étaient qu'à trois centimètres l'un de l'autre, je le vis rougir. Pourquoi est ce que Nath rougit ?
 
Nathaniel : Kate je...
 
Point de vue de Kate
Nathaniel : Kate je.....-rougissant- Je t'ai...laisse tomber !
 
Il se laissa tomber en arrière pour s'écrasé sur mon canapé.
 
Moi : Fait attention ! Tu vas te faire mal. Si tu as un truc à me dire, tu le peux, tu sais.
Nathaniel -recouvrant ses yeux avec son bras- : Je sais. Mais...au fond, moi même je sais pas ce que c'est.
Moi : Ce que c'est ?
Nathaniel : Ce que je ressens, ce que je fais, ce que je pense de toi. Tout ça je ne le comprend pas.
Moi : Ce que tu ressens ?
 
Il hocha la tête en signe d'approbation.
 
Nathaniel : Kate, qu'est ce que tu ressens pour moi ?
 
Attendez, il est sérieux de me poser cette question ? Y'a un sous entendu ou c'est moi qui rêve !?
 
Moi -confuse- : Heu bah...je....je ressens...heu...bah des sentiments positifs quoi ! Tu es un très bon ami.
Nathaniel : Un ami ? -pouffant de rire- Pourquoi ça me fait si mal quand tu me dis ça ?
Moi -me levant- : Heum, Nath je crois que tu commences à fatiguer, je vais te laisser te reposer.
Nathaniel -hochant la tête- : Hum, hum.
 
Je me leva du canapé et alla dans ma chambre. Elisia est déjà endormie, elle est adorable. Je pris un matelas qu'il y avait dans mon placard et le plaça par-terre. Elisia dans mon lit, Nath sur mon canapé et moi sur un matelas, au sol dans ma chambre. Une situation, pour ma part, plutôt inédite.
 
Le week end passa plutôt vite. Le samedi Nath était parti chez un ami qui pouvait l'héberger, il a dit <<J'ai besoin de faire un point sur ce que je ressens>>. Aujourd'hui j'ai interdit à Elisia d'aller en cours, j'ai vu que ses blessures se ré-ouvraient et je ne veux pas qu'elle soit re-blessée à cause d'Ambre. Certes je suis là pour la protéger mais il y a encore quelques coups bas qui m'échappent. Mais surtout pour vérifier quelque chose, hier j'ai eu de la chance, elle est rentrée tôt. Ce soir, on finit à 17H, je veux voir si Pascal vient l'attendre ou non. Je partis au lycée, contente de pouvoir enfin penser à autre chose qu'Elisia ou la société. Arrivée au lycée, je tomba à terre avant même de comprendre quelque chose.
 
Rosalya : JE SUIS TROP TROP TROP CONTENTE QUE TU SOIS REVENUE KATE ! TES BLESSURES VONT MIEUX !
Moi -rigolant- : Elles iraient mieux si tu me plaquais pas au sol Rosa ! Tu peux me laisser me lever s'il te plait !
Rosalya -se levant- : Ahah, désolée.
 
Je me releva tout de suite après. C'est drôle, ce lycée m'a vraiment changé, jamais je n'ai pensé pouvoir sourire autant ou même, avoir d'autres amis que les membres de l'Elite. Rien que cette pensée me fait sourire.
 
Rosalya -surprise- : Whoua...
Moi : Quoi ?
Rosalya : Je ne t'ai jamais vu sourire comme ça....tu...tu es radieuse.
Moi -souriant encore plus- : Merci ! Tu te rappelles ce que tu m'as dit une semaine avant l'accident.
Rosalya : Heu...non...c'était quoi ?
Moi : Tu m'avais dit que j'avais changé Elisia.
Rosalya : Ah oui c'est vrai ! Et alors ?
Moi : Et bah je crois qu'Elisia aussi m'a changé...
Rosalya : Je...
??? -la coupant- : Tu aurais pu nous dire que c'était Kate que tu avais vu.
Moi : Salut Lysandre. Salut Castiel.
Castiel -d'un geste de main- : 'Lut.
Lysandre -me prenant dans ses bras- : Je suis heureux que tu reviennes, tu nous as manqué tu sais.
Castiel : Tu nous as surtout fait peur !
Moi : Désolée les garçons !
Lysandre : C'est surtout à Rosalya qu'il faut dire ça.
Castiel : J'confirme, elle a pleuré comme une madeleine !
Rosalya -en boudant- : C'est pas vrai !
 
Je pouffa de rire en voyant sa tête. C'est trois là m'ont terriblement manqué !
La sonnerie retentit et Rosalya et Lys' partirent en cours. J'allais les suivre quand je sentis qu'on m'agrippait le bras. J'eu à peine le temps de me retourna que je me retrouva le dos collé contre un torse, des bras m'entourant la taille. Je tourna la tête et vis Castiel, la tête enfouit dans mon cou. Je sentis mes joues chauffer, qu'est ce qu'il fait ?
 
Castiel -tremblant- : Ne refait plus...jamais ça ! Plus jamais...
Moi : Castiel...
Castiel -relevant la tête- : Et désolé pour ce que je t'ai dis Vendredi.
Moi -souriant- : Oh, y'a pas de quoi !
Castiel -souriant- : Tu es belle quand tu souris.
Moi : Mmmh oui...merci....bon on va en cours ?
Castiel -me lachant- : Pourquoi ?
Moi : Pour apprendre ?
Castiel -soupirant- : T'es chiante ! T'es sous la protection d'HILBIRD, il va rien t'arriver !
Moi : À moi non mais à toi si !
 
Je le saisis par la main et l'entraîna dans la salle de classe, une fois arrivée, la prof n'était pas encore là, tant mieux. La matinée passa sans encombre, beaucoup de personne n'osait pas me parler. Tant mieux ! Après avoir mangé, Rosalya, Lysandre, Castiel et moi nous retrouvâmes dans le sous-sol. "Notre lieu". On parlait un peu de tout et de rien.
 
Moi : Les amis, pourquoi Ambre n'est pas là ?
Rosalya : Cette petite garce a été virée une semaine à cause de ce qu'elle t'a fait. Elle est revenue Vendredi mais apparemment elle a refait un sale coup à Elisia et du coup a été expulsée encore trois jours.
Castiel : J'ai pas eu le temps de lui refaire la face Vendredi mais je compte bien la démonter Jeudi.
Moi : Inutile ça lui démonterait trop de neurones, elle est déjà assez conne comme ça.
Castiel : Pas faux !
Lysandre : Je trouve ça quand même exagéré. Rien qu'à voir le bandage de Kate, on voit qu'Ambre fait des choses graves. Trois jours d'exclusion ce n'est pas assez.
Rosalya : Je confirme ! Mais la directrice à dit que Jeudi commençaient les examens. Elle ne veut pas qu'Ambre les rate, les notes des élèves vont être prises en compte pour classer les écoles.
Moi : C'est stupide. Ambre va faire baisser le niveau de l'école non ?
 
Ils me regardaient tous gênés.
 
Moi : Quoi ?
Rosalya : Enfaîte tu vas avoir du mal à nous croire mais heu....tu vois Charlotte est très intelligente.
Moi : J'ai vu ça oui, ça me choque même qu'elle s'abaisse aux bêtises d'Ambre.
Rosalya : Et bien enfaîte...même Ambre est très intelligente.
Moi -choquée- : C'est une blague !?
Rosalya : Malheureusement non.
Lysandre : Dans notre secteur, cinq matières sont très importante.
Il y a les mathématiques, la musique où on peut choisir soit le chant, soit les percussions ou alors le piano. Ensuite, il y a le français, l'anglais et enfin le sport, qui est choisit au hasard.
Rosalya -soupirant- : Malheureusement...
Lysandre : Celui qui arrive le plus souvent premier dans les cinq catégories et dans la sous catégorie, se voit avoir les sorties potentielles et les repas gratuits pendant tout le trimestre.
Moi : Et alors ?
Castiel : C'est toujours cette pimbêche qui y a droit.
Moi -choquée- : C'EST UNE BLAGUE !?
Rosalya : C'est incroyable mais oui, elle a beau ne rien foutre en cours et avoir des notes pourries quand il s'agit de trucs gratuits, elle met les bouchées doubles !
Moi : Attendez, elle bat même Nath !?
Castiel : Ouai, même  le blondinet n'es jamais arrivé premier lors des examens trimestrielles.
Lysandre : En général, Ambre est première de toute l'école en anglais, en sport, en musique généralement et dans sa catégorie de musique. Nathaniel lui arrive premier en français et en mathématiques.
Moi -réfléchissant- : Mmmh...elle choisit comme catégorie musicale pour les examens ?
Rosalya : Ambre ? Elle choisit toujours le piano pourquoi ?
Moi : Je sais quoi remplir maintenant !
Rosalya : Oh alors le papier qu'on t'a donné à toi c'est les papiers pour les examens !
Moi : Ouai ! Et dans la question <<Quelle sous catégorie musicale choisissez vous ?>>. Je sais quoi prendre. Je vais prendre le piano.
Rosalya : Sérieusement ?
Moi : Oui, je vais prendre piano juste pour exploser Ambre et la battre dans absolument toute les catégories.
 
Ils me regardaient tous l'air fier et confiant.
 
Castiel : Vu tes notes supérieures à celles du délégué, je suis sûre que tu vas démonter la
blondasse !
Lysandre : Oui, je suis sûre que pour une fois, Ambre va avoir une adversaire à sa taille.
Rosalya -passant son bras autour de mon cou- : T'as intérêt à nous rendre fière, c'est clair ?
Moi : On ne peut plus clair. Bon, si on arrêtait de parler d'elle.
Lysandre : Excellente idée.
Rosalya : Dit moi Kate, tu as bien choisi le club de musique !
Moi : Oui, d'ailleurs je ne comprend pas, pourquoi vous n'avez pas choisi ce club les garçons.
Castiel : J'ai choisi le basket parce que je déteste qu'on me dise quoi faire en musique !
Lysandre : Quant à moi, c'est parce qu'il y a avait une jeune fille insupportable inscrite dans le club au début d'année, si j'avais su qu'elle partirait du lycée deux semaines après, je serais allé dans ce club. À la place, j'ai pris le club lecture.
Rosalya -les yeux pétillants- : Et tu y fais quoi ? Piano, guitare, violon, chant ?
Moi : Je chante.
 
Rosalya se retourna vers les garçons et sauta dans les bras de Lysandre.
 
Castiel : Elle a quoi encore la folle ?
Rosalya -lui lançant un regard noir- : T'as dit quoi là ?
Castiel -l'air innocent- : Rien du tout...
 
J'avais presque oublié que Castiel et Rosalya ne s'appréciaient pas trop.
 
Lysandre : Heu, Rosalya, tu peux nous expliquer cette lueur d'espoir dans ton regard s'il te plaît.
Rosalya : Oui donc, vous vous souvenez du concours auquel vous avez pas pu vous inscrire !
Castiel : Merci de nous le rappeler Rosa !
Rosalya : J'ai pas fini ! Votre inscription à vous et Katero a été refusée car il fallait obligatoirement avoir une fille et là...on apprend que Kate chante...Vous captez l'idée ?
 
Castiel et Lysandre se retournèrent vers moi, les yeux remplis d'espoir.
 
Moi : Désolée de vous décevoir les gars mais c'est non.
Castiel et Rosalya : Mais pourquoi !?
Moi : Je ne chanterai pas en public point !
Rosalya : Mais...
Lysandre : Si Kate ne veut pas chanter, nous ne devons pas l'obliger.
Moi -rassurée- : Merci Lysandre.
Castiel et Rosalya -démoralisés- : Ouai, merci Lysandre.
 
Lysandre et moi ne pûmes nous empêcher de pouffer de rire en voyant leurs airs enfantins. La sonnerie retentit et nous nous dirigeâmes en cours quand soudain je sentis quelqu'un me retenir par le bras. Je me retourna et vis un Nathaniel complètement désemparé. Je vis Castiel lui lançait un regard des plus noir.
 
Moi : Heu....Nath ça va ?
Nathaniel -rougissant- : ..............
Castiel : Bon tu vois pas qu'on doit aller en cours là !?
Nathaniel : Kate...je peux te parler ?
Moi : Et le cours ?
Nathaniel : Tu es protégée par monsieur HILBIRD.
Moi : Et toi ?
Nathaniel : S'il te plaît...
Moi : Mmmh, d'accord...
 
Il me tira un peu la manche pour m'emmener dans un coin du lycée.
 
Moi : Est ce que ça va Nath ?
Nathaniel -soufflant- : Ecoute Kate, je crois avoir compris ce que je ressens vraiment pour toi mais j'ai besoin de quelque chose qui pourrait me le prouver, je...
Haut parleur : À tout les étudiants de terminal, merci de vous rendre dans la salle B, annonce importante. Vous serez après libérés, les cours de l'après midi seront donc annulés pour vous.
Moi : Mince, bon bah tu me le diras après.
 
Point de vue extérieur
 
Kate partit en trottinant pour la classe B pendant que Nathaniel mit un violent coup de poing dans un casier avant de suivre Kate.
 
Directrice : Bon je vois que tout les élèves sont là. Si je suis ici, c'est pour vous parlez des examens. Comme vous le savez...
 
La directrice continua son "blablatage" ennuyant pour les élèves jusqu'à la fin de l'heure. Quand la sonnerie retentit, les élèves se sentirent libérés. Ils quittèrent tous rapidement la classe et se réjouirent de l'après midi gagnée que la directrice leur avait offert pour "réviser un peu plus". Kate qui avait dit à ses amis de l'attendre à la sortie, se retourna vers l'élève derrière elle, elle avait senti son regard posé sur elle pendant tout le discours de la directrice. Ils n'étaient plus que tout les deux dans la salle, même les profs étaient partis.
 
Kate : Bon Nath, tu devais me dire quelque chose tout à l'heure.
Nathaniel : Je....je crois que.....je.....
Kate : Je t'en prie Nathaniel, dit le !
Nathaniel -en hurlant presque- : JE T'AIME !
 
Kate n'en croyait pas ses yeux, elle avait l'impression que Nathaniel avait utilisé toute ses forces pour le dire.
Il reprenait petit à petit son souffle et rougit violemment en se rendant compte de ce qu'il venait de dire.
 
Nathaniel : Kate je.....je crois...enfin....je...
Kate : Tu ne m'aimes pas Nathaniel.
Nathaniel -relevant la tête- : Quoi ?
Kate : Tu ne m'aimes pas Nathaniel, personne ne peut m'aimer.
 
Kate serra les poings à cette remarque.
 
Nathaniel : Crois Kate, ce que je ressens à tes côtés, je ne l'ai jamais ressenti envers quelqu'un d'autre.
Kate : Tu te rappelles ce que tu as dit tout à l'heure.
Nathaniel : Heu...non...
Kate : <<Je crois avoir compris ce que je ressens vraiment pour toi mais j'ai besoin de quelque chose qui pourrait me le prouver>>. Crois moi, je peux te prouver que ce n'est pas de l'amour que tu ressens pour moi.
Nathaniel : Ah oui ? Comment ?
 
Kate plaqua ses mains sur la table du délégué et pressa ses lèvres contre les siennes. Le délégué écarquilla les yeux, sidéré parce ce qu'était en train de faire l'anglaise.
 

Kate sépara leurs lèvres et regarda Nathaniel dans les yeux, lui qui était encore sous le choc.
 
Kate : Alors ?
Nathaniel : Je.....tu.....
Kate : Viens de t'embrasser oui. Alors qu'est ce que tu as ressenti.....
Nathaniel : Je....rien......enfin.....j'en sais rien.....
Kate : Tu vois, si tu m'aimais vraiment, ton c½ur le saurait.
 
Elle se redressa, prit son sac et partit comme si de rien était. Nathaniel, lui, resta un long moment perturbé. Pour Kate, ce baiser n'engageait à rien mais pour lui, c'était différent. Il savait très bien ce qu'il avait ressenti pendant ce baiser, c'était bel et bien de l'amour.
 
Kate : C'est bon les amis, je suis là !
Castiel : Pourquoi t'as été aussi longue ?
Kate : Je parlais avec Nath.
Castiel : T'as rien d'autre à foutre que traîner avec lui !?
Kate : On vérifiait juste quelque chose.
 
Les quatre amis commencèrent à avancer lorsque Rosalya remarqua quelque chose.
 
Rosalya -prenant les cheveux de Kate- : C'est pas les pointes de tes cheveux ça ?
Kate : Non, j'ai enroulé un max mes cheveux pour qu'ils aient l'air plus courts.
Rosalya : Attend, tu veux dire que c'est ces deux minuscules fleurs qui retiennent tout tes cheveux ?
Kate : Et oui.
Castiel : Maintenant que t'en parles Rosa, j'réalise que j'ai jamais vu Kate, les cheveux détachés !
Lysandre : Moi non plus.
Rosalya : Moi non plus, même quand je suis allée dormir chez elle, elle avait une queue de cheval méga enroulée comme elle fait pour aller en cours.
-approchant ses mains des fleurs- Je me demande comment ils sont tes cheveux détachés.
 
Kate lui attrapa violemment le bras, ce qui fit sursauter tout le monde.
 
Kate : Ne me détache JAMAIS les cheveux.....c'est clair !? Je ne supporte pas être à son image...
 
Kate partit devant laissant ses amis choqués.
 
Rosalya : Être à son image ?
Castiel : Qu'est ce que ça veut dire ?
Lysandre : Ça me fait penser au créatrice de poupée obsessionnelle.
Rosalya et Castiel : Quoi !?
Lysandre : Quand elles veulent que leurs poupées leur ressemblent physiquement comme deux gouttes d'eaux.
Castiel : J'te rappelle que Kate n'est pas une poupée !
Lysandre : Je sais bien.
 
Point de vue de Rosalya
 
<<Je ne supporte pas être à son image...>> Qu'est ce que ça veut dire Kate ?




 
Voila, voila, n'hésitez pas à laisser un petit commentaire
PS : AmourSucreFanFictioon, pas frapper moi s'il te plait ^^

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.159.91.117) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Fictionneuse-Amoursucre

    26/04/2017

    FanFiction-AmouSucre wrote: "Je sais pas qui elle parle quand elle dit ça et j'ai hâte de le découvrir"

    À voir;)

  • FanFiction-AmouSucre

    26/04/2017

    Je sais pas qui elle parle quand elle dit ça et j'ai hâte de le découvrir

  • Fictionneuse-Amoursucre

    14/04/2017

    AmourSucreFanFictioon wrote: "A oui on est à la limite ! xD"

    T'en fais pas. Promis chapitre 12 ça s'arrange ^^

  • AmourSucreFanFictioon

    14/04/2017

    A oui on est à la limite ! xD

  • Fictionneuse-Amoursucre

    14/04/2017

    AmourSucreFanFictioon wrote: "XDD Bientôt ça sera : << Ne pas avoir de cheveux pour éviter de se les arracher>> x)"

    On en ai pas loin XD

  • AmourSucreFanFictioon

    14/04/2017

    XDD Bientôt ça sera : << Ne pas avoir de cheveux pour éviter de se les arracher>> x)

  • Fictionneuse-Amoursucre

    14/04/2017

    AmourSucreFanFictioon wrote: "Ma vie s'écroulerait, je les vois vraiment mal ensemble ! J'étais censé décompressé, me voilà en train de recoudre l’½il de mon doudou que j'ai arraché lors du baiser :'("

    XD
    Après le <<Ne pas manger en lisant>>, nous avons le <<Ne pas lire à côté d'un doudou ou autre chose précieuse>> XD

  • AmourSucreFanFictioon

    14/04/2017

    Ma vie s'écroulerait, je les vois vraiment mal ensemble ! J'étais censé décompressé, me voilà en train de recoudre l’½il de mon doudou que j'ai arraché lors du baiser :'(

  • Fictionneuse-Amoursucre

    14/04/2017

    AmourSucreFanFictioon wrote: "Non mais j'hallucine ! Ce délégué à eux balles à osé se déclarer à Kate alors que je m'y était totalement opposé ?! Je vais tenter de me calmer, arrêter d'arracher l’½il de mon doudou et de ne pas t'arracher les cheveux un par un >3< JE NE VOULAIS PAS ! Castiel est le meilleur et il est jaloux ! Jamais il n'arrivera à la hauteur de ses doigts de pieds. JAMAIS !"

    Ça t'as bien aidé à décompresser XD T'en fait pas je suis sûre que tout va bien se passer.....ou pas XD Qui sait, peut etre que Kate préfère le délégué blond plutôt que le rockeur aux cheveux rouges. ♥

  • AmourSucreFanFictioon

    14/04/2017

    Non mais j'hallucine ! Ce délégué à eux balles à osé se déclarer à Kate alors que je m'y était totalement opposé ?! Je vais tenter de me calmer, arrêter d'arracher l’½il de mon doudou et de ne pas t'arracher les cheveux un par un >3< JE NE VOULAIS PAS ! Castiel est le meilleur et il est jaloux ! Jamais il n'arrivera à la hauteur de ses doigts de pieds. JAMAIS !

Report abuse